cadre noir 98014052_o

Du soir au matin, il broie du noir

Il dresse de ses copains,  un tableau noir

Il écoute les brèves de comptoir

En se tapant son petit noir

Boulevard Richard Lenoir

Elles lui donnent  des idées noires.

Depuis qu’il est petit, il a peur du noir

Il a le cafard dès qu’il voit un chat noir

Friand de romans  noirs

Il se fait des films en blanc et noir

Qu’il achète au marché noir

A un grand noir.
Le soir il enfile des perles noires

Avec des princesses noires

Pour chasser ses idées noires.

Quand il est noir

Il pleure sur son destin qu’il voit en noir

Avec ses cheveux noirs

Et son regard noir.

Il se noie dans les yeux noirs

D’une élégante toute vêtue de noir

Qui lui met l’œil au beurre noir

La belle a l’humour noir

Et lui des lunettes noires

Quand il fait nuit noire

Elle l’envoûte de sa magie noire

Il se retrouve dans une misère noire

Et moi j’ai un trou noir

J’enfile mon blouson noir

Et je chante noir c’est noir.

 

Mireille H. – avril 2015